L'inox s'aimante-t-il ?

L'inox s'aimante-t-il ?

Info ou intox : l'inox doit-il s'aimanter ? S'il est courant d'entendre que le test de l'aimant permet de déterminer la qualité de l'inox, il s'avère que cette affirmation n'est pas forcément vraie. C’est une idée reçue de penser que l’inox qui s’aimante est un gage de mauvaise qualité, en fait c’est tout le contraire…. L'inox est un acier inoxydable qui comprend plusieurs déclinaisons, qui peuvent être classées en différentes catégories : l'inox martensitique et l'inox austénitique. L'un est magnétique, et l'autre non, et pourtant, ce sont tous les deux des inox de qualité.

L'inox austénitique (non magnétique)

Les inox dits austénitique sont des inox non magnétiques ou très peu. Ils sont souvent utilisés dans le domaine du design et de l'ameublement. Ils sont commercialisés bien plus cher (comprenez ici avec bien plus de marge) que leur équivalents ferritiques ou martensitiques (magnétiques) qui sont pourtant utilisés dans le nucléaire et les plateformes pétrolières, d’où la confusion. L'inox austénitique est le seul inox à être non magnétique.

Cette particularité s'explique par le nickel ou le manganèse qui modifie l'empilement des atomes de chrome et de fer, et en supprime donc son caractère magnétique, contrairement à l'inox ferritique. Ces deux types d'inox s'adaptent au contact alimentaire, sont hygiéniques et résistent à la corrosion, aux chocs et à une forte température.

L'inox ferritiques ou martensitique (magnétique)

Les inox ferritiques ou martensitiques sont quant à eux magnétiques. Contrairement aux idées reçues, il n'y a pas de corrélation entre le magnétisme et la résistance à la corrosion. Qu'il soit austénitique, ferritique ou martensitique, l'inox est un acier inoxydable et résiste donc à la corrosion, grâce au chrome présent dans sa composition. Le test de l'aimant ne permet donc pas de déterminer la qualité et la résistance de l'inox face à la corrosion. Pour rappel, l’inox 316 ou 316L (pour low carbon, version allégée en carbone conçue pour le soudage au TIG ou MIG), est composé de plus de 65% de fer magnétique, de 12% de nickel magnétique et seulement 18% de chrome non magnétique.

Les inox ferritiques et martensitiques ne sont pas donc des inox de mauvaises qualités, bien au contraire. Ils protègent en continu et possèdent une meilleure stabilité au niveau du prix, contrairement à l'inox austénitique. De plus, ils sont plus durs et plus raides et sont donc plus résistants.

Le test de l'aimant n'est donc pas significatif et ne permet donc pas à lui-seul de déterminer si l'inox sera résistant ou non à la corrosion. L'inox est par ailleurs inoxydable, bien qu'il existe différents niveaux de résistances, comme l'inox 304, 316, brossé ou poli miroir (utilisé dans nos garde-fous)... afin de s'adapter à tous vos besoins.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type